Comment progresser en PVE HL ?

Cet article fait partie d’un guide général séparé en trois articles qui ont pour vocation de donner des astuces aux joueurs ayant un faible Dps ou peu de Heal effectif. Vous ne savez pas comment vous améliorer ? Vous êtes au bon endroit ! Nous allons voir dans ce deuxième article comment progresser en PVE HL notamment en travaillant son APM, ses connaissances des raids ainsi que son gameplay .

Ce guide a été rédigé par Skø de la guilde Apex, Leviathan Empire.

 

Sommaire

 

 

 

Mouseclick ou Bind ?

SWTOR est un jeu assez lent, oui 1.5s de GCD c’est lent. De ce fait vous pouvez cliquer sur vos sorts ou « Mouseclick », c’est un choix que vous faites, et dans 75% des situations ce choix n’impactera que très peu votre gameplay.

 

Introduction aux binds

Alors “binder” c’est quoi ?

Binder” consiste à associer une touche du clavier à vos différents sorts. Vos binds doivent être répartis autour de vos touches de direction, ZQSD (AZERTY). Alors oui il n’y a pas assez de touches pour tout bind sur le clavier, pour cela il faut utiliser des association de touches avec SHIFT-ALT-CTRL.

Au début c’est difficile de s’y habituer, on se déplace mal, on lance n’importe quel sort, en gros on devient nul et cela peut en décourager certains. Il faut travailler ses binds pendant quelques semaines pour voir une progression. Vous pouvez aussi par exemple binder 2 sorts par 2 sorts toutes les semaines pour vous habituer peu à peu à abandonner vos clics souris.

Note : Ceci est bien une introduction au binding, il existe de nombreux articles pour “apprendre à bind”. Si vous ne savez pas trop comment faire pour bind, voici un lien https://www.youtube.com/watch?v=H5Sd2Mm_ugA, de WoW mais le principe reste le même.

 

Gameplay et perte d’APM

Sans être trop élitiste sur le sujet, le mouseclick handicape votre visibilité et réduit votre temps de réaction. Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais vous perdez en réactivité, vous ne pouvez analyser la situation à un moment précis d’un combat et vous ne pouvez vous déplacez efficacement.

Avoir un œil sur ses barres d’accès rapide (son curseur) et un sur votre placement n’est pas la manière la plus optimisée de jouer. Certains diront qu’ils connaissent par cœur leur interface, et donc ne regarde par leurs 48 sorts placés dans leurs barres. Mais si votre souris n’est pas replacée au bon endroit, vous pouvez vous tromper de GCD ou laisser passer un GCD et donc avoir une perte d’APM.

Comme expliqué dans notre premier article, l’APM est augmentée via les capacités hors GCD qui doivent être utilisées comme telles, idéalement vous ne remplacez pas un sort sous GCD par un sort hors GCD. Au mouseclick, enchaîner 2 sorts en 1.5s reste possible mais moins rapide que d’utiliser deux binds.

Si vous avez des bind, c’est 100% de réussite ! Besoin d’un cd défensif ? Besoin d’une interruption ? D’une purge ? Vous n’avez qu’à enfoncer une touche et vous n’avez quitté ni votre placement ni le boss des yeux et vous pouvez déjà penser au sort suivant tout en continuant votre cycle Dps, d’aggro ou de focus Heal.

Binder vous permettra d’être alors plus réactif et d’avoir une meilleure vision globale du combat, de votre placement, du placement des autres joueurs et du boss.

Alors oui, certaines personnes sont de très bons joueurs “Mouseclick”, vous pouvez très bien avoir une interface optimisée pour le mouseclick. Cependant, si vous arrivez à un stade où vous n’arrivez plus à progresser en terme d’APM, ou de mouvement, vous serez bien meilleur joueur au bind qu’au mouseclick.

Note : Si vous regardez vos barres d’accès rapide, si vous vous trompez de GCD, si vous ne pouvez pas envoyer des sorts hors GCD en même temps, si vous n’êtes pas capable de bouger, de vous replacer rapidement et de manière optimale tout en gardant une APM élevée (c’est à dire faire une action sous GCD), changez alors votre style de gameplay pour plus de binds, de sorte à avoir l’entièreté de vos sorts à votre portée.

 

Déplacement et placement

Comme vu précédemment, de bons déplacements vous permettront d’augmenter votre efficacité, que ce soit pour faire des dégâts/Heal en vous déplaçant ou pour réduire vos dégâts pris. Vous devez réussir à vous déplacer et EN MÊME TEMPS effectuer une action.

 

Pour la suite je vous conseillerai de tester les manipulations en même temps que vous les lisez afin de mieux les assimiler.

 

Gérer ses déplacements

 

ZQSD

Vous pouvez choisir vos touches de déplacement, ZQSD (AZERTY) pour les exemples ci-dessous mais certains préféreront d’autres touches voire les flèches directionnelles pour certains mouseclickers.

  • “Reculer” ou “S” entraîne une réduction de votre vitesse de déplacement ce qui est handicapant, c’est le « backpedal« , il ne faut JAMAIS l’utiliser sauf exception !
  • Tournez à Gauche”, “Tournez à Droite” ou “Q et D” font pivoter votre personnage sur lui-même
  • Esquive Gauche”, “Esquive Droite” ou “A et E” déplacent votre personnage latéralement (sans pivoter) par rapport à la caméra

Ces trois points présentent les configurations de base sur Star Wars : The Old Republic. Cependant il est conseillé de les modifier que ce soit pour des binds ou mouseclick.

Afin de changer de direction, il ne faut donc pas utiliser “Reculer” ou “Tourner à gauche/droite” mais utiliser ses touches d’esquive implantées sur A et E. Vous allez donc devoir inverser les raccourcis entre les touches Q/D et A/E afin de garder une configuration ZQSD pour tous vos déplacements :

  • Z : Avancer
  • Q : Esquive gauche
  • S : On l’utilise jamais !
  • D : Esquive droite

Note : Pour vous habituer à ne jamais utiliser la touche S, vous pouvez très bien y placer un sort de votre rotation et supprimer l’action « reculer » !

Les touches d’esquive placées sur Q et D, vous permettront donc de vous déplacer latéralement. La différence avec “Tourner à gauche/droite” réside dans le fait que votre personnage ne tourne pas, il se déplace en ligne droite vers la droite ou la gauche. Utiliser ces touches permet de changer instantanément de direction. Cette technique de déplacement est aussi appelée le “strafing”.

Utiliser les touches d’esquive même en cas de mouseclick reste très important ! 

Strafer, c’est de se déplacer latéralement (sans pivoter) par rapport à la caméra. Sur SWTOR, la caméra est positionnée en direction de son mouvement vers l’avant, donc le déplacement latéral permet au joueur de garder la caméra concentrée sur un ennemi, tout en se déplaçant dans une direction différente.

Cela vous permettra donc de tourner plus rapidement autour d’une cible, par exemple, ou de vous retourner instantanément dans l’autre direction au lieu de backpedal

 

Souris

Pour vous retourner instantanément avec les touches d’esquive, il faut utiliser votre souris. Pour rappel votre souris a plusieurs fonctionnalités :

  • Bouton Gauche + déplacement souris : Fait pivoter la caméra autour de votre personnage tout en demeurant immobile 
  • Bouton Droit + déplacement souris : Fait pivoter la caméra ET le personnage 
  • Bouton Droit + Gauche : Fait courir votre personnage et déplacer la souris fait tourner votre personnage 

Ainsi vous allez donc toujours vous déplacer en appuyant sur le bouton droit de votre souris et grâce à vos touches de déplacements (avancer (Z) et esquive droite (D) ou gauche (Q)).

Il faut utiliser simultanément “Avancer” (Z) et “Esquive droite” (D) (ou gauche (Q)) afin d’avancer dans une direction et appuyer sur le “Bouton droit de la souris” pour pivoter.

  • Vous retourner instantanément :

“Esquive gauche” (Q) + “bouton droit de la souris déplacée vers la gauche” ou inversement “Esquive droite” (D) + “bouton droit de la souris déplacée vers la droite”. Tout réside dans votre mouvement de souris !

  • Vous déplacer plus loin :

Une autre technique de déplacement consiste à se déplacer “Esquive Gauche” (Q) ou “Esquive Droite” (D), tout en utilisant votre saut, en général “Touche espace”. Sauter tout en vous déplaçant latéralement permet de bouger plus loin que simplement appuyer sur “Esquive Gauche” (Q) ou “Esquive Droite” (D).

Ce déplacement va être très utile principalement pour sortir d’une zone de dégâts. Le saut permet aussi de réinitialiser votre position, en plus d’augmenter votre distance de déplacement par rapport à un strafe basique (sans saut).

 

Utilisation de la caméra

Le but de la caméra est d’avoir une meilleure visibilité de votre environnement. Strafe va permettre cette meilleure visibilité mais pas seulement. Pour bien analyser votre environnement, vous pouvez bouger votre caméra avec le « bouton gauche de la souris » tout en vous déplaçant et zoomer/dézoomer votre distance par rapport à la caméra (la molette est idéale pour cela).

Il est important de pouvoir modifier cette distance selon le boss. Dans certains cas, une distance plus grande entre le personnage et la caméra peut être intéressante et dans d’autres cas handicapante, notamment quand la caméra se bloque dans l’environnement derrière vous.

Il ne faut surtout pas jouer en première personne comme sur un FPS, c’est peut être très immersif mais cela nuit énormément à votre efficacité. Il en va de même pour jouer de trop loin et ne plus voir ses pieds. 

Vos déplacements seront aussi bien plus rapides grâce à votre bouton “Esquive gauche ou droit” (Q / D) + “bouton droit de la souris” et votre visibilité bien meilleure grâce à la gestion de la caméra. Vous pouvez vous déplacer dans une direction et avec le bouton gauche de la souris regarder autour de vous.

 

Si vous trouvez que la distance maximale de la caméra n’est pas très importante, vous pouvez si vous le désirez augmenter encore plus sa valeur en modifiant un fichier présent dans le dossier du jeu (aïe aïe aïe…). Il vous suffit d’ouvrir le dossier suivant : C:\Users\Nom Du Compte\AppData\Local\SWTOR\swtor\settings et d’ouvrir le fichier appelé NomducompteSwtor_Account.ini grâce au Bloc-Notes et de modifier la ligne suivante :

Controls_CameraMaxDistance = 25.0

Écrivez donc à la place du 25.0 la valeur 150 qui est la distance maximale atteignable sur le jeu (distance dont vous vous servirez que très rarement).

note : le dossier AppData est un dossier caché, il vous faut donc l’afficher en cochant dans l’onglet « affichage » la case « éléments masqués ».

 

Travailler son APM

Vous avez pu voir grâce à notre premier article sur l’APM et son concept, ce qui n’allait pas dans votre gameplay et ce qui devait être travaillé. Vous essayez d’appliquer tous les conseils pour améliorer votre APM mais blocage, quelque chose cloche et vous ne découvrez pas comment vous améliorer ! Nous allons donc voir plus en détail comment travailler votre APM afin d’obtenir de bien meilleurs résultats.

 

En Dps

Pour commencer votre meilleur moyen de progresser est de vous entraîner sur votre mannequin d’opération sur votre vaisseau. Ouvrez donc le logiciel StarParse, allez dans votre vaisseau ou dans la dernière forteresse que vous avez décorée, et préparez-vous mentalement à faire du poteau. Placez dessus le débuff d’armure et les PV à 3 250 000 ou 6 500 000 puis let’s go !

Le but ici n’est pas d’atteindre les 24k DPS instantanément ou bien d’obtenir un 65% de critique, mais juste de vous habituer, pendant 2:15 ou 4:30, à maintenir une APM élevée. Faites donc votre poteau en essayant d’être le plus rapide et d’atteindre la valeur APM la plus élevée possible (sans faire d’actions superflues pour grossir artificiellement l’APM bien sûr…).

Il ne suffit pas de faire 1 ou 2 poteaux pour être “à l’aise” sur une discipline et avoir une APM élevée, sauf pour des joueurs dits « expérimentés ». Être “à l’aise”, c’est pouvoir faire son cycle/rotation en ayant son APM élevée et sans regarder le délai de réutilisation visible sur vos barres d’accès rapide. 

Un bon moyen pour s’entraîner, c’est d’utiliser le raccourcis ALT+W afin de cacher son interface et d’effectuer un poteau. C’est certes l’un des moyens les plus compliqués, mais cela reste un très bon moyen pour maîtriser une discipline sur un poteau.

Une fois votre APM correcte sur poteau, le soucis ne pourra se trouver que sur boss, et là pas de secret, il faut comprendre le boss, ses mécaniques et se placer en conséquence. Il n’y a que l’expérience qui peut vous l’apprendre. Comprendre le boss, c’est savoir ce que vous faites et pourquoi vous le faites. Vous n’aurez plus besoin de réfléchir à quelle action doit être faite et ainsi perdre 0.04s à vous poser une question dont vous connaîtrez désormais la réponse. Nous traiterons cette partie à la fin de l’article.

Note : Pour savoir si vous avez une APM “correcte” pour votre classe/discipline, le meilleur moyen est de consulter le site parsely.io qui regroupe les parses boss et poteaux des joueurs de Star Wars : The Old Republic qui décident des les y uploader.

Comme on a pu le voir précédemment, un bon placement est primordial en combat. Ce n’est ni handicapant pour vous ni pour les autres membres de votre groupe et cela va vous permettre d’avoir un maximum de cibles à portée, tout en étant “safe” (c’est à dire de manière à ne pas prendre de dégâts) avec un minimum de déplacements. Cela vous permet aussi de voir ce que fait tout votre groupe, sans devoir bouger votre personnage ou la caméra.

Lors d’une rencontre avec un boss, vous devez vous poser certaines questions (dans un but de DPS uniquement, d’autres questions peuvent se poser pour prévoir et réduire les dégâts reçus) :

  1. Le boss fait-il spawn des adds ?
  2. Le boss est-il mobile ? Dois-je beaucoup bouger ?
  3. Puis-je prendre plus de dégâts afin d’augmenter mon DPS grâce à mes aptitudes ?
  4. Y-a-t’il un stop DPS, une phase où je ne tape pas ?
  5. Puis-je anticiper la pose de mes DoTs sur le boss avant la fin d’une phase d’immunité ?

En se posant ces questions avant un boss et en prévoyant les prochaines mécaniques, vous allez pouvoir faire des dégâts sans trop de problème. Prévoir les mécaniques et, au delà de ça, prévoir les déplacements éventuels du boss, va vous permettre de taper pendant qu’un boss se déplace.

Connaître le combat et prévoir vos placements/déplacements efficacement vous permettra d’avoir une APM élevée. C’est avec la pratique et l’expérience que vous deviendrez meilleur.

 

En Heal

En Heal, le poteau peut vous aider à “envoyer du vert” le plus rapidement possible, mais il reste beaucoup moins utile qu’en DPS. Votre travail, en tant que soigneur, n’est pas d’envoyer du vert n’importe comment, mais d’anticiper les dégâts et donc d’être proactif et non réactif.

La grande majorité de votre travail consiste à garder votre groupe en vie, pour que vos DPS puissent tomber le boss. Peu de mécaniques de boss reposent sur les Heals, la majorité sont faites par les DPS ou les Tanks (il y a toujours des exceptions). Cependant, on rencontre beaucoup trop de Heal qui “ne savaient pas” quelle mécaniques allaient arriver dans un combat et cela conduit généralement à la mort du groupe. 

En tant que Heal, vous devez connaître la « trame » du boss sur lequel vous allez soigner et savoir ce que les DPS et Tanks font d’une manière générale. 

Pour cela, posez-vous des questions simples avant de commencer un boss :

  1. Le boss fait il spawn des adds ?
  2. Quels compétences le boss fait-il ? Met-il des DoTs ?
  3. Le boss est-il mobile ? Dois-je beaucoup bouger ?
  4. Les dégâts sont-ils sur le groupe, ou sont-ils majoritairement sur les Tanks ?
  5. Est-ce un combat avec des dégâts de zone ? Mes DPS vont-ils rester dedans ?

En sachant répondre à ses questions avant de commencer un combat, vous pouvez prévoir les dégâts et soigner en conséquence. Faites votre travail de Heal en sachant ce qui va se produire. La prévention de dégâts est primordiale pour un Heal, plus que d’envoyer du vert. Certes certains dégâts ne peuvent être prévus (comme le Franc-tireur/Tireur d’élite qui reste dans une zone de dégâts mais sans retranchement…) mais la plupart le sont si vous adoptez une stratégie proactive. Toutes ces stratégies sont détaillées dans les 6 guides de classes des Heals de Star Wars : The Old Republic.

Différent cas s’offrent à vous pour prévoir des dégâts :

  • La DoT, si plusieurs DPS ont une DoT (ou un Tank et un DPS) :

Il est très important de purger le plus vite possible un des joueurs ayant la DoT. En priorité le joueur étant le plus en danger de mort, puis le Tank, enfin un des DPS. Cependant, vous ne pouvez purger qu’un joueur, pour les autres joueurs il faudra atténuer les dégâts (Barrière de Force et/ou HoTs) ou leur demander d’utiliser leur purge (ou dispell) personnel (si applicable).

  • Vous utilisez votre cible concentrée (utilisation détaillée dans le troisième article sur l’interface et les préférences) et vous voyez le boss canaliser une mécanique de dégâts de zone sur le groupe :

Vous préparez l’absorption des dégâts imminents en appliquant des armures de Force/Barrières statiques, Médipacs à diffusion lente/Sondes de Kolto, Sondes trauma/Rempart de kolto et/ou vous faites en sorte que votre groupe se regroupe pour soigner en zone.

  • Le boss canalise une attaque sur le tank :

Vous pouvez “préparer” le pic de dégâts en plaçant des HoTs sur le tank ou des protections. Vous pouvez aussi canaliser un important sort de soin de manière préventive pour soigner le tank instantanément après qu’il ait pris des dégâts.

Pour finir, quand vous n’avez rien à soigner (et cela arrive souvent), vous pouvez vous préparer pour la prochaine mécanique du boss et seulement quand vous n’avez vraiment rien à faire, il faut taper le boss ! Utilisez alors la touche TAB pour le sélectionner (ou acquérir la cible de la cible, si votre cible cible le boss) et envoyez des sorts de dégâts mais attention à votre ressource !

Connaître le combat et connaître votre groupe permet de prévoir ce qui doit être fait pour soigner efficacement. Plus vous prévoyez les dégâts, plus vous aurez une APM élevée en raison de votre nombre d’actions important.

 

Connaissance du raid

Que vous soyez raid leader, Heal ou simplement que vous fassiez partie d’un groupe de 8 ou 16 joueurs (les instances de 24 n’existent pas), la connaissance du raid est obligatoire ! Pour résumer ce qu’est la “connaissance du raid” c’est tout ce qui concerne le raid, la composition de votre groupe, savoir comment va se dérouler le boss avant de l’engager : tout savoir et faire attention à tout ce qui se passe pendant un combat.

Vous devez être en mesure de faire plusieurs choses à la fois pendant un combat : taper (ou soigner) tout en pensant à la prochaine mécanique, vous repositionner, prévoir les dégâts qui vont arriver sur le tank ou sur le groupe etc. Si vous prêtez trop attention à vos barres de sorts ou si vous regardez votre cadre d’opération et que vous ne regardez jamais vos pieds pour vous assurez que vous n’êtes pas stupide, vous risquez de prendre des dégâts inutiles.

 

Cas pratique

Un add pose des zones de dégâts fixes aléatoirement sous les pieds des joueurs (les zones de dégâts font 4m de diamètres) puis éjecte ses cibles 1.5s après l’apparition des zones de dégâts. 

Les 2 DPS sont au corps à corps de l’add, et les zones de dégâts apparaissent sous leurs pieds. 

Quel est le bon placement ? 

  • Si les 2 Dps se mettent entre 0m et 1m de l’add, ils devront se reculer de 4m, et donc quitter le corps à corps et ne plus taper.

 

  • Si les 2 Dps se mettent tous du même côté, entre 3m et 4m de l’add, ils placent les zones de dégâts du même côté et bougent de l’autre côté de l’add tout en tapant. 

 

  • Si les 2 Dps encerclent l’add, en se mettant entre 3m et 4m de l’add, chaque DPS place sa zone de dégâts puis vient se positionner en face de son placement initiale (un qui place sa zone de dégâts à 12h puis va se repositionner à 6h, l’autre à 3h pour se repositionner à 9h)

 

  • Si un Dps place sa zone de dégâts à 6m de l’add, puis reste en zone “safe” à 2m de l’add avec la zone de dégâts juste derrière lui, l’add l’éjectera dans la zone de dégâts qu’il a placée derrière lui, et c’est un échec.

 

Ce cas pratique montre qu’il ne faut pas être stupide, c’est peut être dit un peu violemment mais c’est un fait. Si vous savez que l’add pose des zones de dégâts sous les pieds, que vous placez une zone derrière vous et que vous êtes éjecté dedans, vous ne pouvez vous en prendre qu’à vous-même. Gérer ses placements en fonction des mécaniques du boss pour taper le plus longtemps possible tout en n’étant pas en danger est un point primordial à maîtriser

 

Faire attention aux zones de dégâts n’est pas la seule chose à faire. Vous devez prêter attention aux autres mécaniques du boss, connaître la position des membres de votre groupe ainsi que des adds, si il y en a. 

Comme indiqué dans la partie Déplacement et placements, utilisez votre caméra (souris) afin d’avoir un plus grand champs de vision, afin de repérer les choses que vous devez garder à l’œil, la recherche d’information est très importante.

Avoir cette connaissance du raid et faire attention à TOUT ce qui se passe vous permettra de savoir ce que fait votre groupe, de prévoir chaque action et ainsi de vous placer en conséquence ou de soigner votre prochaine cible avant la mécanique du boss. 

 

Notes de fin

Si vous n’êtes pas au niveau que vous voulez atteindre, vous pouvez toujours vous améliorer, nous avons tous commencé quelque part. Pour progresser, il faut pratiquer. Utilisez StarParse à chacune de vos sorties PvE, au moins pour vous, en local.

Pratiquer d’abord sur poteau, c’est long, peu passionnant et très chiant mais c’est un passage nécessaire pour progresser (surtout en Dps). Une fois que vous serez bien à l’aise sur poteau, le seul blocage que vous aurez se trouvera sur le boss. 

Il faudra donc apprendre les mécaniques de chaque boss pour prévoir toutes les mécaniques à l’avance et réagir avant que la mécanique n’arrive, réagir en se plaçant correctement pour optimiser son DPS, ou en prévoyant votre prochaine cible à heal. Vous pouvez commencer en Opération Histoire et en Zones Litigieuses afin de vous habituer à acquérir une “connaissance de raid”. Osez (!) aller sur les Opération en mode Vétéran, c’est un très bon moyen pour améliorer votre connaissance de raid, avant d’aller sur des Opérations de niveau supérieur.

Lors d’instances, que ça soit une Zone Litigieuse ou Opération en mode Histoire, essayez de comprendre comment fonctionne les attaques et mécaniques des boss. Quelle attaque du boss fait apparaître des adds par exemple.

Essayez de vous améliorer à chaque fois que vous retournez sur une instance que vous avez déjà terminée. 

Gardez à l’esprit que chaque groupe que vous allez rejoindre a des stratégies différentes, si vous comprenez comment le combat fonctionne, il sera très facile pour vous de vous adapter à la stratégie du groupe dans lequel vous êtes.

 

À propos de l’auteur

Hello, je suis Skø (vous me connaissez peut-être sous le pseudo “Nånna”). Cette série d’articles est basée sur mon expérience personnelle. J’ai clean la majorité du contenu en tant que Ravageur DPS et la plupart du contenu en tant que heal.

Si vous avez des questions concernant l’article, ou des points de vue différents, n’hésitez pas à m’envoyer un message sen jeu ou sur Discord, Skø#9804.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.