Les Ravageurs – Sparky – Mode Histoire (NM)

Il s’agit du premier Boss de l’opération Les Ravageurs. C’est un Boss relativement facile en mode histoire comme en mode vétéran.

Au début du combat, Sparky possède un bouclier qui réduit de 50% les dégâts subis. Ce bouclier disparaît après l’avoir descendu sous 90% de vie. Le tank principal doit avoir l’attention du Boss.

Sparky doit être placé de manière à limiter les déplacements du groupe. En effet, il va régulièrement projeter le tank en avant avec le sort Projection de corps (attention le premier arrive très tôt dans le combat) et en arrière avec Lancer d’épaule . Il faut donc que le tank se place dos à un des murs de la salle sur la Projection de corps et face au mur pour encaisser le Lancer d’épaule.

Un premier add apparaît après quelques secondes de combat. Ce sont des mini Sparky. Le second tank doit le garder. En mode histoire, il est possible de grouper les adds avec le Boss afin d’optimiser les dégâts de zone. Un nouvel add apparaît  très régulièrement. Environ toutes les 20 secondes. Il est donc important d’en tuer régulièrement afin de soulager le second tank. Les adds posent un débuff nommé Agression déchirante qui augmente les dégâts subis de 4% par stack. En mode histoire, ce débuff disparaît au bout de 10 secondes si aucun autre stack ne vient s’ajouter. Si le second tank prend trop de dégâts à cause du nombre de stack, un échange avec le tank principal peut être réalisé. Normalement il n’est pas nécessaire. Si des DPS ou des heals ont l’attention d’un add ce n’est pas très grave, continuez à DPS ou à soigner, le second tank le récupérera quand cela lui sera possible. Évitez de monter en stack sur l’Agression déchirante, cela ajoute des dégâts inutiles  Les adds ont une aggro de proximité : la personne la plus proche a leur attention. Le tank doit donc s’approcher pour les récupérer sur les autres membres du groupe.  

Après une minute de combat, Sparky fait son premier Déchaînement : il va sauter sur plusieurs joueurs au hasard en faisant des dégâts de zone. Il est important de se dégrouper au maximum lors des sauts afin de limiter les dégâts subis par l’ensemble du groupe. A la fin de la mécanique, le tank récupère le Boss. Cette mécanique se reproduit toutes les 50 secondes.

 

Sparky se déchaîne !

 

Une fois cette mécanique terminée, il enchaîne très rapidement avec son attaque Brutaliser . Pendant 20 secondes, il va infliger beaucoup de dégâts à la cible. Celle-ci ne peut pas bouger lorsqu’elle subit cette mécanique.

Après un certain temps, les adds vont commencer à apparaître par groupe de deux ou trois. La mécanique reste la même.

Lorsque Sparky descend sous 15% de vie les DPS effectuent un focus Boss jusqu’à sa mort. Le second tank prend un maximum d’adds et les regroupe pour que les DPS puisse les tuer après la mort de Sparky.

 

Sparky vaincu

 

RÉSUMÉ PAR RÔLE

> Les Tanks gardent soit le Boss soit les adds tout le long du combat. Celui qui a le Boss reste près d’un mur. Celui qui a les adds effectue un kiting si un nombre important d’adds apparaissent en fin de combat.

> Les DPS effectuent des dégâts monocibles sur Sparky avec un maximum de spread sur les adds à proximité.

> Les Heals soignent le groupe. Les soins de zone sont plutôt utiles sur le combat si le groupe est bien placé.

CONCLUSION

Sparky est une mise en bouche de l’opération Les Ravageurs. Les mécaniques sont relativement simples. Le Boss suivant, l’Intendant Bulo, est plus complexe…

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.