Palais de Karagga – Constructeur lourd G4-B3 – mode Histoire (NM)

Attaquons-nous à l’avant-dernier boss de l’opération Palais de Karagga (PdK) en mode Histoire (NM) : le Constructeur lourd G4-B3 !

 

Sur le chemin …

Lors des différents groupes d’ennemis que vous rencontrerez en vous rendant sur ce boss, pensez à tuer en priorité les soigneurs ennemis, les Techniciens scientifico-attaquant !

 

Le combat

Débloquer le boss

Avant toute chose, cliquez sur la console présente au début de la salle afin de démarrer le système pyrotechnique qui vous servira tout au long du combat. Cela vous permettra aussi de débloquer le boss qui était invulnérable.

 

Douche de flamme

Le boss va s’entourer d’un bouclier qui va devenir de plus en plus puissant au fur et à mesure du combat. Afin de détruire ce bouclier, il faut déclencher un jet de flamme (plus communément appelé « La douche »). Pour cela, le tank doit veiller à ce que le boss reste dans l’une des zones délimitées par des bandes jaunes (voir ci-dessous). En règle générale, on garde le boss sur la zone de droite. Cela permet au tank de se mettre dos au mur pour éviter de se faire projeter dans les airs.

Le boss doit rester dans la zone délimitée par les bandes jaunes

Note : En mode Histoire, ces flammes ne font quasiment aucun dégât aux joueurs.

Afin de déclencher ces jets de flamme, un distant doit rester en hauteur sur les plateformes et doit cliquer sur la petite console de droite (si le boss est bien sur la zone de droite). Cette console est activable à chaque fois que le message « SYSTÈME : Réinitialisation terminée veuillez reprendre les opérations de destruction » apparaît.

Console permettant de déclencher la « douche ».

 

Autres mécaniques

Le boss va placer un pouvoir passif sur le tank qui va réduire sa résistance face aux dégâts (ce type de pouvoir est appelé débuff). Ce débuff aura un petit compteur qui va s’incrémenter au fur et à mesure du combat. Plus ce compteur sera élevé plus les effets du débuff seront importants. Ainsi le tank va subir de plus en plus de dégâts au fur et à mesure du combat, et les soigneurs ne pourront plus le tenir correctement. Il faudra alors que les deux tanks s’échangent le boss tous les 10 stacks (petit compteur à 10) de manière à réinitialiser les compteurs. Si les soigneurs n’arrivent pas à tenir la vie des tanks, n’hésitez pas à échanger les tanks avant ces 10 stacks.

Durant le combat, des bombes vont être placées de manière aléatoire sur le groupe. Ces bombes vont immobiliser pendant 2 secondes et faire des dégâts au joueur ciblé, ainsi qu’à tous les joueurs à proximité du joueur ciblé. C’est pourquoi, les joueurs doivent être relativement éloignés les uns des autres !

Les stacks du tank sont entourés en rouge et la bombe est entourée en bleu.

 

Résumé par rôle

> Les Tanks placez vous bien contre le mur et derrière la ligne jaune pour ne pas prendre les flammes.

> Pour les DPS restez bien derrière la ligne jaune pour ne pas prendre les flammes. Un distant peut se placer à côté de la console pour l’activer dès qu’elle est disponible.

> En Heal surveillez bien la vie du Tank sur le boss, surtout quand il approche des 10 stacks. Un des heals peut se placer à côté de la console pour l’activer dès qu’elle est disponible.

 

Conclusion

Le quatrième boss du Palais de Karagga est tombé !! Allons sur le dernier boss Karagga l’Inflexible !

Je tiens à remercier Nivy pour les images.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.