Palais de Karagga – Jarg et Sorno – mode Histoire (NM)

Nous voilà sur le second boss de l’opération Palais de Karagga (PdK) en mode Histoire (NM) : Jarg et Sorno !

 

Le combat

Diviser pour réussir

Ce boss est constitué de deux boss : Jarg et Sorno ! Lors de la mort d’un des deux boss, le dernier toujours en vie acquiert un important bonus de dégâts. L’objectif est donc ici de tomber les deux boss au même moment (ou du moins à 10 secondes prés). Pour cela, diviser votre groupe en deux. Généralement, la colonne de gauche du groupe d’opération va à gauche sur Jarg et la colonne de droite va à droite sur Sorno. Pensez bien à équilibrer vos deux groupes : 1 tank, 2 DPS, 1 soigneur dans chaque groupe.

Jarg et Sorno

 

Jarg

Jarg possède une attaque de zone de proximité. Il vaut mieux que des distants soit assignés à ce boss afin d’éviter que les CaC (corps à corps) se prennent des dégâts. Pendant le combat, il va grap (attirer à lui) tout le groupe, il vous faudra vous éloigner rapidement afin d’éviter son attaque de zone.

En plus de ces capacités, Jarg va aussi sauter de temps en temps sur la personne qui est ciblé par le boss.

 

Sorno

Sorno possède deux pouvoirs qui peuvent (et doivent) être interrompu :

  • Déchargement : Lance une salve de tir qui touche tout joueurs ce trouvant devant lui
  • Scanner rapide : Soigne les deux boss

Pour interrompre ces sorts, une gestion des sorts d’interruption entre les joueurs doit être mis en place. En règle générale, le tank s’occupe uniquement du sort de soin et les deux DPS s’occupent des déchargements.

 

Note : Pour information, le cycle de Sorno est le suivant : un scanner rapide puis deux déchargements.

A plusieurs reprise pendant le combat, Sorno va aller se reposer en hauteur sur des auvents. N’essayer pas de le rejoindre, basculez votre DPS sur Jarg et attendez que votre boss reviennent.

 

Le tanking

Il y a deux manières de voir la chose. Deux stratégies sont possibles :

  • Dans le cas où, votre groupe n’est pas optimisé et n’est pas à l’aise en opération, vous pouvez choisir d’utiliser cette stratégie. Les tanks prennent chacun un boss et les séparent de manière à éviter que les dégâts de zone de Jarg se propage sur les DPS Corps à Corps (CaC) qui sont sur Sorno.
  • Pour un groupe plus à l’aise en opération et souhaitant optimiser le dps, le tank peut prendre les deux boss. Pour cela, il doit se placer sur Sorno de manière à ce que Jarg utilise sa compétence de saut afin que les deux boss soit le plus rapprochés possible. De cette manière, il est possible pour les DPS d’utiliser leurs sorts multi-cible ce qui a pour effet de maximiser leur dps. Pour les dégâts liés aux attaques de zones de Jarg, ce sont les soigneurs qui doivent compenser.

 

Autres mécaniques

Au cours du combat, des sondes de carbonite vont apparaître et vont immobiliser le joueur ciblé par Jarg. Pour libérer ce joueur, il vous faudra détruire la sonde. Les DPS devront alors taper en priorité cette sonde ! Le deuxième tank (celui qui est sur Sorno) devra alors sur cette phase, reprendre Jarg afin que le boss n’aille pas taper un DPS ou un soigneur.

Tank de Jarg immobilisé par une sonde

A partir du milieu du combat, des zones de dégâts violettes vont commencer à apparaitre de manière aléatoire sur un joueur. Tout le groupe devra alors faire attention à sortir rapidement de ces zones.

Zone de dégâts

 

Résumé par rôle

> Les Tanks s’occupent de Jarg et de Sorno et peuvent les grouper si le groupe le permet. Un des deux tanks récupère Jarg pendant la phase de la sonde de carbonite. Le Tank sur Sorno s’occupe d’interrompre le sort de soin.

> Pour les DPS, le groupe se divise en deux et interrompent les déchargements. La sonde de carbonite doit être une priorité.

> En Heal priorisez vos soins de zone si le groupe est regroupé au milieu  et faite attention à la vie du DPS récupérant de Jarg quelques secondes pendant la phase de la sonde.

 

Conclusion

Le second boss du Palais de Karagga est tombé !! Allons sur le troisième : Contremaître Broyeur !

Je tiens à remercier Nivy pour les images.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.